"Daytona"

Certaines choses ne changent pas. Prenez Pusha T, par exemple. Toujours chaud pour balancer une pique à l'un ou l'autre collègues (Drake dans le viseur), ...

Certaines choses ne changent pas. Prenez Pusha T, par exemple. Toujours chaud pour balancer une pique à l'un ou l'autre collègues (Drake dans le viseur), il continue de dégainer ses histoires de dope, disque après disque. Le rappeur a beau avoir lâché son "petit commerce" depuis un moment, pour rejoindre la première division du hip-hop US, ses rimes continuent de rayer le bitume. C'est à nouveau le cas sur Daytona, produit par Kanye West. Passé sa pochette limite (un cliché de la salle de bain dans laquelle est décédée Whitney Houston), l'album est un nouveau tour de force. Contrastant avec la chaleur des samples soul, le flow incisif de Pusha T reste l'élément central d'un disque magnétique, aussi court (21 minutes) que tranchant.