Du 15 au 18 août

En grandissant, il a perdu de son charme et de son âme. De son intérêt musical un peu aussi. Kendrick Lamar et Arcade Fire exceptés, le Pukkelpop 2018 ne brillera pas par sa Main Stage et ses têtes d'affiche. Jouant par ailleurs ...

En grandissant, il a perdu de son charme et de son âme. De son intérêt musical un peu aussi. Kendrick Lamar et Arcade Fire exceptés, le Pukkelpop 2018 ne brillera pas par sa Main Stage et ses têtes d'affiche. Jouant par ailleurs le jeu de LiveNation, de ses sensations commerciales et éphémères, le festival limbourgeois s'est standardisé. Avec ses huit scènes et ses quatre jours de son (le mercredi est surtout une soirée belgo-belge qui permet de justifier les 205 euros de ticket...), le Pukkel a malgré tout gardé de quoi séduire les oreilles indépendantes, mélomanes et aventureuses. En vrac, à côté des beatmakers qui s'occuperont du Dance Hall, de la Booth et de la Boiler Room, le trait d'union entre Werchter et Dour attirera Shellac, Superorganism, Grizzly Bear, Unknown Mortal Orchestra, John Maus, The Black Angels, Confidence Man, King Gizzard and the Lizard Wizard, Sleaford Mods ou encore James Holden & The Animal Spirits. Un chouette florilège tout de même de l'année indé écoulée.