Le journalisme a du plomb dans l'aile. En utilisant pour la première fois des algorithmes d'intelligence artificielle rédigeant de courts articles, BuzzFeed et Associated Press tiraient une...

Le journalisme a du plomb dans l'aile. En utilisant pour la première fois des algorithmes d'intelligence artificielle rédigeant de courts articles, BuzzFeed et Associated Press tiraient une salve supplémentaire il y a quelques années. Ce mois-ci, l'agence de presse Xinhua News participe au grand remplacement des journalistes humains. Cet organe gouvernemental chinois a en effet modélisé Zhang Zhao, un de ses présentateurs phares, pour réduire ses dépenses. Taper un texte sur un ordinateur suffit à animer cet humanoïde vidéo présenté à la World Internet Conference. L'intelligence artificielle se charge ensuite de générer des expressions faciales et une synchronisation labiale plutôt convaincantes. D'une voix un peu hachée et robotique, l'humanoïde précise dans sa démo qu'il " travaillera sans relâche pour garder le spectateur informé". Il n'a toutefois pas précisé s'il serait vacciné contre les fake news.