Décrocher un prix Nobel d'économie et garder une âme d'enfant ne sont pas incompatibles. Aki Maita, la créatrice japonaise du Tamagotchi, en est la preuve vivante. Le p...

Décrocher un prix Nobel d'économie et garder une âme d'enfant ne sont pas incompatibles. Aki Maita, la créatrice japonaise du Tamagotchi, en est la preuve vivante. Le porte-clés culte -76 millions d'exemplaires vendus- revient aujourd'hui dans les mains des trentenaires via une réédition de Namco Bandai. Affichant une poignée de pixels, la micro-console déclinée en six versions abrite toujours un bébé alien exigeant une attention quotidienne. Nourriture, nettoyage d'excréments, mini-jeux (pour le rendre heureux)... Le gameplay tourne à l'identique dans un boîtier plus petit que l'original. Tarifé une douzaine d'euros, l'objet nostalgique voyage en première classe aux côtés des rééditions Classic Mini de Nintendo et du come-back du 3310 de Nokia. À quand le retour vinyle des Spice Girls et la refonte de l'iMac vert translucide?