Qui ose explorer les corridors sous amphètes de Post Void a l'impression de voir son écran de PC fondre. Ce ...

Qui ose explorer les corridors sous amphètes de Post Void a l'impression de voir son écran de PC fondre. Ce FPS présente en effet un pixel art dont le style se marie à merveille avec son gameplay. Victime d'une barre de vie descendant inexorablement, le gamer doit aligner les éliminations pour reprendre de la santé. Désorienté, on cherche la sortie d'une succession de niveaux sur des guitares noise et punk. Les fans de Goichi Suda et Jonatan Söderström jubilent.