"Beneath the Eyrie"

L'air de rien, la seconde vie des Pixies est désormais bien plus longue que la première -pour rappel, quatre albums (et demi) éructés entre 1987 et 1991. De là à d...

L'air de rien, la seconde vie des Pixies est désormais bien plus longue que la première -pour rappel, quatre albums (et demi) éructés entre 1987 et 1991. De là à dire qu'elle s'est révélée tout aussi passionnante, il y a un pas... Après le retour calamiteux d' Indie Cindy (2014), les hésitations d' Head Carrier (avec la nouvelle bassiste Paz Lenchantin en 2016), voici donc Beneath the Eyrie. Entre éruption bourrine ( St. Nazaire), autocitations un peu gênantes ( On Graveyard Hill, Los Surfers Muertos) et essai pop trop quelconque ( Ready for Love), les Pixies anno 2019 se montrent les plus convaincants quand ils assument un rock plus "adulte" ( Catfish Kate). Reste à voir si c'est dans cette posture qu'on a vraiment envie de les voir...