Le Goethe-Institut et l'ISELP montaient aux barricades, voici deux ans, pour exposer 18 jeux militants à Bruxelles. Ancrés au milieu des années 2000, les plus anciens d'entre eux remontaient autour des créations anti-Berlusconi de P...

Le Goethe-Institut et l'ISELP montaient aux barricades, voici deux ans, pour exposer 18 jeux militants à Bruxelles. Ancrés au milieu des années 2000, les plus anciens d'entre eux remontaient autour des créations anti-Berlusconi de Paolo Pedercini, l'agitateur en chef de la Molleindustria. Le détournement du jeu vidéo à des fins politiques remonte toutefois bien avant cette période. Le site Ars Technica vient ainsi de publier un dossier retraçant le périple des créateurs de The Adventures of Indiana Jones in Wenceslas Square. Sorti sous le manteau en 1989, ce jeu d'aventure textuel tchécoslovaque plongeait en pleine révolution de Velours et retraçait la violente répression des manifestants sur la place Wenceslas à Prague. Ce détournement codé sur ZX Spectrum voyait le célèbre archéologue US essayer d'échapper à la police, à l'aide d'une série d'objets hétéroclites. Désormais jouable gratuitement sur navigateur, ce titre compte parmi une poignée de jeux militants recensés par Gaming the Iron Curtain de Jaroslav ?velch, aux éditions du MIT. À lire et à essayer de toute urgence.