1 COMME AU CINÉMA

Caméra à l'épaule, le jeu vidéo se rapprochait encore un peu plus du 7e art à l'E3 de Los Angeles. Mise en scène léchée, acteurs numériques convaincants, script monté sur ressorts... Des titres comme Uncharted: Golden Abyss(photo) (sur la Vita, nouvelle console portable qui succèdera à la PSP de Sony), Metro: Last Light et Bioshock Infinite crevaient l'écran. Au-delà de ces titres originaux et récents, des adaptations clefs de l'industrie cinématographique se préparent également à jouer les têtes d'affiche ces prochains mois, à l'image de Batman: Arkham City et Star Wars: The Old Republic, jeu de rôle massivement multijoueur vertigineux et prometteur. Éditeur le plus en vue dans ce domaine, Square Enix alignait de son côté le plus grand nombre de blockbusters potentiels avec ses nouveaux Final Fantasy XIII-2, Deus Ex: Human Revolution et Tomb Raider. Son Hitman Absolution reste, lui, gravé da...

Caméra à l'épaule, le jeu vidéo se rapprochait encore un peu plus du 7e art à l'E3 de Los Angeles. Mise en scène léchée, acteurs numériques convaincants, script monté sur ressorts... Des titres comme Uncharted: Golden Abyss(photo) (sur la Vita, nouvelle console portable qui succèdera à la PSP de Sony), Metro: Last Light et Bioshock Infinite crevaient l'écran. Au-delà de ces titres originaux et récents, des adaptations clefs de l'industrie cinématographique se préparent également à jouer les têtes d'affiche ces prochains mois, à l'image de Batman: Arkham City et Star Wars: The Old Republic, jeu de rôle massivement multijoueur vertigineux et prometteur. Éditeur le plus en vue dans ce domaine, Square Enix alignait de son côté le plus grand nombre de blockbusters potentiels avec ses nouveaux Final Fantasy XIII-2, Deus Ex: Human Revolution et Tomb Raider. Son Hitman Absolution reste, lui, gravé dans les mémoires. Ce jeu d'infiltration vu à la 3e personne joue de fait avec les sentiments humains jusqu'à être capable de provoquer l'empathie envers un ennemi que l'on étrangle. Mieux encore, le titre à la mise en scène aussi soignée qu' Heavy Rain se pare d'un gameplay plus recherché que ce dernier, sur fond d'humour très noir. l La musique dans les jeux vidéo s'illustre bien entendu par des B.O. affichant parfois des goûts éclectiques et aventureux. On pense notamment à la saga des Grand Theft Auto dont les célèbres tracklists ont été concoctées par les patrons de Rockstar, ex-dénicheurs de talent pour BMG Music. Epic Games va toutefois plus loin encore puisqu'ils annonçaient à l'E3 la reformation de Bodycount pour un titre exclusif qui figurera sur le très attendu Gears Of War 3. Non content de ce come-back, Ice-T prêtera également sa voix à un des personnages du prochain shooter édité par Microsoft. Rayon jeux musicaux, si Rock Band et Guitar Hero ne font plus parler d'eux, Rocksmith d'Ubisoft aménageait un tour bus très fréquenté sur une portion extérieure du site du salon. Principe? Brancher une vraie guitare sur la console pour apprendre à en jouer de façon ludique. Si pas mal de gros calibres musicaux dont Mix Master Mike et Snoop Dogg (photo) avaient fait le déplacement pour animer la soirée Microsoft (dédiée à Forza Motorsport 4) et la promo de YooStar On MTV, les beats n'étaient pas que cosmétiques à l'E3. Annoncé sur PlayStation Vita, Sound Shapes de Johnathan Mak ( Everyday Shooter) ouvre et ferme les pistes de ses morceaux indés électro selon les performances du joueur dans son gameplay plate-forme. Même la nouvelle Wii U tape du pied. Le concept ludique de Rhythm Heaven utilise ainsi la tablette joypad de Nintendo pour se protéger d'attaques pirates. Pas des hackers... mais des barbes et jambes de bois. l Popularisés grâce à l'iPhone, les jeux vidéo utilisant à la fois une interface tactile et de la détection de mouvement s'installent pour de bon sur consoles de salon et portables par l'entremise de Sony et Nintendo. La très buzzée et nouvelle Wii U (photo) se pare ainsi d'une manette dont le c£ur se tapisse d'un écran tactile de 16 cm de diagonale. Malheureusement non capacitif, cet accessoire du 3e type embarque également des gyroscopes lui permettant de s'orienter dans l'espace. On peut ainsi regarder les alentours de son vaisseau dans Battle Mii sur Wii U en bougeant la manette tactile à 360 degrés autour de soi. Le tout pendant que, télécommande Wii en mains, 2 joueurs essayent de débusquer l'aéronef en gérant l'action sur un téléviseur. Jouant également dans la cour tactile, la Vita de Sony s'équipe elle d'un touchscreen, d'un dos tactile et d'un gyroscope. Dans LittleBigPlanet, en tapotant le dos de la console, le joueur fait ainsi ressortir des éléments du décor pour former un escalier aidant son héros en toile à se hisser sur une plate-forme. Le gyroscope de la console est également mis à contribution pour déplacer des nacelles d'un précipice à l'autre. l Si des conflits armés en tout genre ( Battlefield 3, Gears Of War 3, Ghost Recon Future Soldier...) promettaient des sentiments de pouvoir aux joueurs de l'E3, d'autres gameplays délicieusement agités du bocal secouaient également l'événement californien. Catherine (Atlus) se dessine ainsi comme un puzzle game d'action aventure onirique et mystique entre mariage et adultère. Traversée d'un érotisme en trompe-l'£il, cette production cell shading aussi étrange qu'un Killer 7 rappelait que les développeurs nippons, s'ils ne pètent pas souvent un câble, ne jouent pas dans la demi-mesure lorsqu'ils le font. NeverDead (Konami) caste un héros invincible ayant la particularité de vivre même lorsqu'il perd, un à un, ses membres jusqu'à faire rouler sa tête décapitée à terre. Capable de marcher sur un pied lorsqu'il lutte contre ses ennemis (on pense au gardien de Holy Grail!), ce shooter/beat them all d'un des disciples de Kojima ( Metal Gear Solid) faisait ainsi forte impression lors de l'événement californien. Dans un autre registre, Saints Row The Third (photo) se parcourt, lui, comme un GTA sous acide. Peuplé de clans entre gothiques kitsch et catcheurs de lucha libre, la production aux couleurs flash amène la violence vidéoludique à un tel niveau qu'elle en devient grotesque. Aspirer des gens dans la rue avec un canon pour ensuite les projeter sur des murs ou les faire griller avec des rayons micro-ondes depuis un Harrier (avion de chasse à décollage vertical) futuriste... " Le patron est devenu fou. " l TEXTE MICHI-HIRO TAMAÏ, À LOS ANGELES