On doit à Walter Fasano, monteur des films de Luca Guadagnino, ce documentaire consacré à l'artiste plasticien Pino Pascali, originaire comme lui de Bari. Plus...

On doit à Walter Fasano, monteur des films de Luca Guadagnino, ce documentaire consacré à l'artiste plasticien Pino Pascali, originaire comme lui de Bari. Plus qu'une biographie classique de celui que l'on surnomma " l'enfant terrible de la sculpture italienne", disparu en 1968, le réalisateur en propose le portrait inspiré, s'appuyant sur des photos en noir et blanc et une polyphonie de voix off pour restituer " l'élan créatif fébrile" qui devait l'animer quatre années durant, de 1964 à 1968. Non sans remonter à l'essence de son art, dont le film expose quelques-unes des pièces maîtresses, empruntées à la série des Armes ou de la Reconstruction de la nature, dans un geste esthétique élégant.