Ils doivent leur nom à un vêtement antique, ont offert au cinéma quelques-unes de ses premières superproductions, sont morts avec l'arrivée du parlant et sont par la suite devenus l'antichambre du western spaghe...

Ils doivent leur nom à un vêtement antique, ont offert au cinéma quelques-unes de ses premières superproductions, sont morts avec l'arrivée du parlant et sont par la suite devenus l'antichambre du western spaghetti. Muscles, glaives et fantasmes. Épées, corps bronzés et héros bodybuildés... Les péplums vont et viennent dans l'Histoire du septième art et le documentaire de Jérôme Korkikian raconte la leur. De Samson et Dalila, le premier film du genre en couleurs, à Gladiator qui a marqué le grand retour de l'Antiquité dans les salles obscures. Lou Ferrigno, Oliver Stone, des journalistes, des consultants en Histoire et des producteurs racontent Quo vadis, Conan le Barbare, Spartacus qui reflétait l'Amérique de la chasse aux sorcières, et bien évidemment Ben-Hur avec ses onze Oscars... Épopées historiques, films épiques, culte du corps, des gros bras et icônes érotiques... Un docu plutôt bien foutu teinté de hip-hop pour brosser l'évolution d'un genre cinématographique inscrit dans la culture populaire.