La réalisatrice flamande parle un français simple mais éloquent, trouvant les mots justes comme elle trouve les images justes sur le plateau de ses films. Les faits réels à la base de Little Black Spiders ( lire la critique page 31) l'ont interpelée voici une dizaine d'années déjà. " C'était un petit article dans un journal, et il m'a doublement fascinée, explique Patrice Toye, par les faits eux-mêmes (des adolescentes enceintes tenues au secret dans une institution religieuse de Lommel pour éviter le scandale, nd...