Les générations de gamers s'empilent au fil des décennies et redéfinissent la notion même de rétro gaming. Inimaginable il y a quinze ans, l'accession du CD-ROM au rang d'objet vintage vient d'être promue par Playmaji. La société californienne lancera ainsi la PolyMega cet automne, soit une console équipée d'un lecteur optique lisant des jeux Mega CD de Sega, PlayStation 1 et Saturn. Également compatible avec les plus exotiques Neo Geo CD et TurboGrafx-CD, la bécane tarifée aux environs de 280 euros cache un tour de passe-passe pour le moins original. La PolyMega s'accompagnera en effet de quatre extensions avalant des cartouches Megadrive, Super Nintendo, NES et PC Engine. Vendues séparément aux environs de 60 euros, ces dernières seront livrées avec un fac-similé de leur manette ainsi que des ports pour les joypads originaux des consoles. Cerise sur le pixel, la console copiera les jeux physiques dans sa mémoire et se montrera compatible avec plusieurs light guns, habituellement inutilisables sur écran plat.

www.polymega.com