De l'épatant écran tactile de la Buick Riviera aux trois petits écrans cathodiques de l'Aston Martin Lagonda, une poignée de voitures ont remplacé leurs boutons et cadrans par des CRT au milieu des ann...

De l'épatant écran tactile de la Buick Riviera aux trois petits écrans cathodiques de l'Aston Martin Lagonda, une poignée de voitures ont remplacé leurs boutons et cadrans par des CRT au milieu des années 80. L'industrie automobile remet le couvert à force d'OLED en 2021. Mercedes vient ainsi de dévoiler un MBUX Hyperscreen traversant l'habitacle de part en part. Large d'1,4 mètre, cette plaque incurvée recèle en fait trois écrans. La dalle centrale (bordée de deux autres de 31 centimètres de diagonale) justifie ses 45 centimètres de diagonale par un affichage constant de ses fonctions utiles. Le tout, pour éviter de plonger dans des sous-menus... Prévu l'an prochain sur la EQS, une variante électrique de la Classe S de Mercedes, le MBUX Hyperscreen rappelle un design d'écrans automobiles ultralarges célébrant l'électrisation, présent notamment sur la Honda e ainsi que sur les futures Byton M-Byte et BMW iX. Le compteur de vitesse à aiguilles, futur objet de hype vintage?