Le South by Soutwest n'est pas qu'un rendez-vous musical indé incontournable: il s'étale aussi comme un imparable labo digital et social. Twitter, Foursquare et plus récemment Periscope ont ainsi grossi grâce au pu...

Le South by Soutwest n'est pas qu'un rendez-vous musical indé incontournable: il s'étale aussi comme un imparable labo digital et social. Twitter, Foursquare et plus récemment Periscope ont ainsi grossi grâce au public du festival d'Austin. Cette année, Fjord attirait les regards en déballant son PartyBOT, une intelligence artificielle suggérant aux DJ's les goûts de son public. En pratique, une appli demande à chaque clubbeur de se prendre en photo pour y lier ses affinités musicales entre électro, rock, hip-hop, indé et latino. Tant pis pour le funk. Sur le dancefloor, des caméras dopées d'une IA douée d'apprentissage profond interprètent les attitudes, y compris les sarcasmes. Les bons élèves qui se déhanchent ont droit à des boissons premium au bar. Le style favori des invités trop statiques est par contre prioritaire sur la playlist, pour les pousser à bouger. Les algorithmes de suggestion de YouTube et Facebook nous enferment progressivement dans des prisons. Les soirées vont suivre. Last night an AI saved my life? www.tinyurl.com/lwpheao M.-H.T.