"Green Twins"

Distribué par Atos/Pias.
...

Distribué par Atos/Pias. 7 C'est sûr, Nick Hakim ne gagnera pas le prix de la pochette de l'année. Au moins a-t-elle le mérite d'aiguiller vers le côté psychédélique de la démarche... Né de parents sud-américains (sa mère est du Chili, son père du Pérou), Hakim a grandi à Washington, entre les disques d'Al Green, Jimi Hendrix, et la folk de la Nueva Cançon, son grand-frère se chargeant de son éducation punk. Ce n'est toutefois pas avant son passage au prestigieux Berklee College of Music qu'il commencera à imaginer ses deux premiers EP. Aujourd'hui, Green Twins en confirme les options soul-funk, mais en version intimiste et volontiers hallucinée (Miss Chew). Pour cela, Hakim n'hésite pas à jouer ici et là la carte bricolo, sonnant presque comme une démo droguée de Prince (Needy Bees), doux-amer comme du Shuggie Otis. L.H.