"Idiot Prayer: Nick Cave Alone at Alexandra Palace"

Cet enregistrement témoigne du concert donné par Nick Cave en juillet dernier, dans l'une des salles du mythique Alexandra Palace à Londres. Seul, avec s...

Cet enregistrement témoigne du concert donné par Nick Cave en juillet dernier, dans l'une des salles du mythique Alexandra Palace à Londres. Seul, avec son grand piano, dans un espace d'une capacité de 2 500 spectateurs, en 22 chansons glanées dans sa carrière, y compris dans sa version Grinderman. Ce best-of officieux -de Brompton Oratory à Into My Arms- permet surtout à l'auditeur de se laisser aller aux versions minimalistes du répertoire, chant et clavier. De repartir vers le sens des textes, de sentir la tectonique de la voix et les arpèges romantiques du clavier. Plus qu'un disque live , ceci tient évidemment de l'expérience tactile, là où la musique peut aller jusqu'au bout de ses désirs aussi solitaires que libertaires.