Son premier livre, le Français Alexandre Lenot l'a écrit à l'âge de 19 ans -" mais j'espère qu'il a totalement disparu". Le second, c'était il y a dix ans et il a failli être publié -" mais je suis content qu'il ne l'ait pas été". Le troisième, qui deviendra cet Écorces vives, l'auteur voulait absolument l'avoir fini et publié avant ses 40 ans. C'est chose faite, et bien faite: quatre mois après sa parution chez Actes Sud, Écorces vives vient de remporter le prix Première du premier roman, pour la première fois décerné à un roman dit noir. " Même si j...