Plutôt que de diffuser la version originale de la géniale (on ne le dira jamais assez) série britannique Fleabag, Canal + a préféré l'adapter en français, confier le rôle écrit, tenu et magnifié par Phoebe Waller-Bridg...

Plutôt que de diffuser la version originale de la géniale (on ne le dira jamais assez) série britannique Fleabag, Canal + a préféré l'adapter en français, confier le rôle écrit, tenu et magnifié par Phoebe Waller-Bridge à Camille Cottin et la réalisation à Jeanne Herry ( Elle l'adore, Pupille et quelques épisodes de Dix pour cent). Le résultat, transposition presque plan par plan des errements d'une trentenaire qui tente d'étouffer ses chagrins et dysfonctionnements familiaux dans une sexualité de crise, est carrément plan-plan. Là où l'originale est pétillante, corrosive, sombre et émouvante, l'adaptation est fade, inoffensive, dépouillée de ses doubles-fonds émotionnels et de ses dialogues ciselés, réalisée comme un téléfilm de fond de catalogue. Le personnage principal est joué du bout des lèvres par Camille Cottin, surtout lorsqu'elle s'adresse à la caméra, pourtant un des ressorts comiques essentiels. Voilà comment se réduit à peau de chagrin un des plus beaux personnages de l'Histoire de la télé.