Le 17 septembre 1904 à Moscou, le gouverneur de la ville, Sergueï Alexandrovitch, oncle du tsar, fait tirer ses militaires sur la foule.Un massacre qui marquera le début de la révolution russe, ici racontée via deux points de vue, celui du gouverneur et celui du terroriste qui l'assassinera... Ce récit vous rappelle quelque chose en BD? Normal: ce Moscou année zéro reprend les planches que le duo Nury-Robin avait réalisées dans le diptyque Mort au tsar il y a cinq ans, sans pour autant en tirer une simple intégrale. Nury a donc utilisé son "droit de repentir" prévu dans les contrats d'édition pour en revoir tout le montage et proposer, comme il en avait eu l'ambition, un nouveau récit qui se lit d'une traite, et en miroir. " Les mêmes pages que celles du diptyque, mais nous croyons que c'est un nouveau livre", précise lui-même le scénariste dans sa postface. À lire donc, même par ceux qui ont déjà lu Mort au tsar.

De Fabien Nury et Thierry Robin, éditions Dargaud, 128 pages.

7