"I Am Not a Dog on a Chain"

Merci à Morrissey d'épouser la peau d'un L.F. Céline rock, réitérant l'ancienne question à 100 euros: peut-on adouber un artiste en dépit de ses positions politiques délictueuses? Surgissan...

Merci à Morrissey d'épouser la peau d'un L.F. Céline rock, réitérant l'ancienne question à 100 euros: peut-on adouber un artiste en dépit de ses positions politiques délictueuses? Surgissant des limbes d'un support nauséabond à l'extrême droite anglaise, l'immigré anglo-irlandais de Los Angeles, pond un treizième album qui surprend par ses mélanges voraces et de multiples audaces stylistiques. Cela donne une épatante soul cosmique en duo avec la revenante Thelma Houston ( Bobby, Don't You Think They Know?), l'industrialo-pop de The Secret of Music et aussi des rasades d'electro menées à bien dans les méandres d'un album quiz. Où une réponse à la déconnade embarrassante de Steven Patrick tient peut-être dans le final My Hurling Days Are Done, où le chanteur adorant foutre la merde appelle à l'aide sa môman et son ours en peluche. Histoire, sinon à suivre, en tout cas à explorer via une interview de l'intéressé.