La série en milieu scolaire est un genre en soi, particulièrement couru d'ailleurs. La spécificité de Mixte, nouvelle création de Marie Roussin ( Les Bracelets rouges sur TF1), tient à l'ancrage de son action au début des années 60, dans un lycée pour garçons de Charente-Maritim...

La série en milieu scolaire est un genre en soi, particulièrement couru d'ailleurs. La spécificité de Mixte, nouvelle création de Marie Roussin ( Les Bracelets rouges sur TF1), tient à l'ancrage de son action au début des années 60, dans un lycée pour garçons de Charente-Maritime qui accueille pour la première fois des filles dans son enceinte. Conséquence directe du baby-boom qui a fait suite à la fin de la Seconde Guerre mondiale, cette petite révolution en soi semblait être l'occasion rêvée pour parler d'aujourd'hui en regardant dans le rétroviseur. Hélas, la toute première série 100% française produite par Amazon Prime Video ne convainc guère. La faute, notamment, à un traitement très en surface de son sujet, sans génie comique ni réelle inspiration. Le plaisir de retrouver à l'écran d'excellents acteurs de cinéma comme Pierre Deladonchamps ( L'Inconnu du lac) ou Maud Wyler ( Perdrix) est bien maigre face au déficit patent de dynamisme et de rythme affiché par une série finalement très sage et bien peignée, quasiment cul serré même, qui surligne assez maladroitement les différences de faveurs entre filles et garçons tout en tentant désespérément de simuler un esprit subversif et frondeur en arrosant sa bande-son de rock facile. Peut mieux faire.