"The Fall and Rise of Edgar Bourchier and the Horrors of War"

L'album est sorti à l'occasion du 100e anniversaire de l'armistice de la Grande Guerre. Si cet album est bien d'un ressort historique...

L'album est sorti à l'occasion du 100e anniversaire de l'armistice de la Grande Guerre. Si cet album est bien d'un ressort historique, son angle est fictionnel: l'écrivain Richard Barker a imaginé la vie d'un soldat et poète qui meurt en 1917 à l'âge de 24 ans à Ypres, Edgar Bourchier. Mick Harvey en a conçu quinze titres éclectiques: si les ballades, douces et vénéneuses, se multiplient, les musiques glissent d'une rage consumée à la Blur ( The Lost Bastard Son of War) à l'épique cinématographique ( I Am the Messenger). Avec des vocalistes invités qui donnent à l'ensemble une force indéniable, via des textes au-delà du standard rock.