"One Night in Karlsruhe"

" Piano Heroes", dit le titre de la collection. Michel Petrucciani fut, en effet, une figure marquante du jazz mainstream des deux dernières décennies du XXe siècle, pour différentes raisons. Atteint de la maladie des "os de verre", il ne mesurait que 99 centimètres. Mais au-delà de la sympathie que l'on ne pouvait que lui porter, les qualités du pianiste l'emportaient heureusement sur tout le reste. Même si son jeu hérité de Bill Evans et Keith Jarrett ne nous a jamais personnellement passionné, force est de reconnaître qu'il était une redoutable machine à swinguer, comme le prouve ce concert de 1998 où il se montre littéralement habité. Malgré une prise de son un soupçon lointaine, un must pour les amateurs.

Jazz Haus JAH-476 (Outhere).

7