Édité par Nintendo et développé par Team Ninja, sortie prévue ce 3e trimestre 2010 sur Nintendo Wii.
...

Édité par Nintendo et développé par Team Ninja, sortie prévue ce 3e trimestre 2010 sur Nintendo Wii. Spécialiste de jeux d'actions gorgés de pin-up (hyper) sexy, Team Ninja opère une volte face en prenant pour la première fois en mains Metroid via Other M, un nouvel épisode Wii du shooter fétiche de Nintendo. Le studio nippon, habitué à dessiner des héroïnes hyper sexy via ses inénarrables Dead Or Alive et Ninja Gaiden, a ainsi clairement dû corriger sa vision de la femme objet. Samus, l'héroïne de Metroid, compte en effet parmi les rares icônes vidéoludiques du sexe faible à ne pas avoir mis ses attributs physiques en avant pour convaincre au fil de ses 10 opus. Bien au contraire, puisque le premier épisode sur NES en 1986 ne dévoilait le personnage derrière le scaphandre high-tech qu'à la toute fin du jeu! Si la Team Ninja a calmé ses ardeurs libidineuses, elle a également dû se plier aux limitations techniques de la Wii. Un pari pour cette équipe qui a toujours développé des univers graphiques spectaculaires et hauts de gamme sur 360 et PS3. Présenté en preview jouable d'une demi-heure la semaine dernière par Nintendo lors d'un événement (voire également colonne de droite) organisé à Londres, Metroid Other M est de ce point de vue une franche réussite. Des cinématiques dynamiques et léchées - un brin plus sexy qu'habituellement - à la finition de la base militaire infestée d'aliens en passant par les mouvements gymnastiques de Samus, le low tech est dompté. L'approche nerveuse, décomplexée et imaginative du gameplay beat them all typique de la Team Ninja reste de son côté inchangée. Une démarche qui inverse les mécaniques ludiques des précédents épisodes (Wii et GameCube), tout en First Person Shooter parfois tapissés de plateforme. Dans les faits, Samus demande un contrôle à la Wiimote à l'horizontale. La croix multidirectionnelle très classique sert à la diriger au fil de niveau 3D vus à la troisième personne. Un choix étrange mais pas dérangeant. Egalement jouable en Morph Ball lâcheuse des bombes, cette prise en main old school du jeu retourne en fait aux prémices de la série. A cet irrésistible Super Metroid sur Super Nes dont il raconte la suite, tout en détaillant pour la première fois le passé de la mercenaire, lorsqu'elle était encore soldat... Au-delà de son approche beat them all/shooter à visée automatique, Metroid Other M se ponctue également de phases à la première personne (sans déplacements possibles!) à activer en dressant la Wiimote comme un "I". Utilité? Analyser l'environnement et déclencher des mécanismes ou tirer avec un canon spécial sur un boss coriace. Un choix de prise en main qui dessine un gameplay bicéphale augurant le meilleur pour la série. Michi-Hiro Tamaï