Au début des années 80, Ross Raymond écrit des chroniques pour un fanzine d'Airdrie (son patelin d'Écosse), quand sa route croise celle de Memorial Device, groupe qu'il voit déjà lancé sur la rampe du succès. Pris dans une spirale de sexe maladroit, d'échanges sur Artaud...

Au début des années 80, Ross Raymond écrit des chroniques pour un fanzine d'Airdrie (son patelin d'Écosse), quand sa route croise celle de Memorial Device, groupe qu'il voit déjà lancé sur la rampe du succès. Pris dans une spirale de sexe maladroit, d'échanges sur Artaud ou Borges et de concerts dans des pubs, il s'efforcera en 2016 de retracer l'importance (toute relative) de cette scène post-punk locale... Critique pour la revue The Wire, auteur d'une biographie consacrée à Nurse With Wound, Current 93 et Coil (formations anglaises de musique expérimentale) et musicien lui-même, Dave Keenan avait l'ADN parfait pour capter dans son premier roman la sueur et les élans d'une jeunesse engluée dans le marasme thatchérien. À quoi d'autre se raccrocher que le rock quand l'avenir vous promet juste, dans le meilleur des cas, de " bosser dans le social, donner des cours d'anglais ou vendre des sandwichs chez Greggs"? Traversé par les aspirations entachées de flops des formations du cru ou des interviews post-cuites mémorables, Memorial Device se joue de la forme avec feu, drôlerie et clairvoyance. Et nous renvoie aux heures folles passées à crécher dans une gare pour un concert, persuadés qu'on tient là le moment-clé de nos vies.