"Master"

Jusque dans sa pochette, Mariah Buckel, aka the Scientist, semble sortir des années 80-90. C'est frappant sur un titre comme Reminders: à 21 ...

Jusque dans sa pochette, Mariah Buckel, aka the Scientist, semble sortir des années 80-90. C'est frappant sur un titre comme Reminders: à 21 ans à peine, la jeune chanteuse a trouvé dans le son de l'époque en question (saxophone compris) matière à tenir ses mélodrames amoureux à distance. Dès Note To Self, en intro, elle appelle à l'aide: "S-e-l-f d-e-s-t-r-u-c-t-i-v-e, I need help". Sous la forme d'une comptine r'n'b légère, Mariah the Scientist explique perdre pied. Rappelant éventuellement SZA, ou encore Lana Del Rey ( In My Nightmares), la jeune femme originaire d'Atlanta réussit toutefois à sublimer son chagrin, qu'elle transforme en un premier album étonnamment maîtrisé.