Emporté par un cancer en 1984, à l'âge de 35 ans à peine, Andy Kaufman avait trouvé le temps de révolutionner le monde du spectacle américain, imposant un comique grinçan...

Emporté par un cancer en 1984, à l'âge de 35 ans à peine, Andy Kaufman avait trouvé le temps de révolutionner le monde du spectacle américain, imposant un comique grinçant où il s'employait à déjouer systématiquement les attentes du public à grand renfort de canulars et autres provocations. Retraçant son parcours, entamé par des imitations où la ringardise tutoyait le génie avant de se poursuivre sur les plateaux de Saturday Night Live et autres... rings de catch, Milos Forman bousculait les canons du biopic pour signer un film aussi ébouriffant que stimulant. Soit un portrait éclaté de l'artiste hanté par la solitude, doublé d'une réflexion aiguisée sur la société du spectacle, le tout porté par un Jim Carrey tout simplement prodigieux.