Si Hollywood sut entretenir avec brio la flamme du mélodrame flamboyant (Douglas Sirk en fut le maître), le cinéma italien ne fut pas en reste, même si ses créations dans le genre connurent moins de résonance internationale. La ...