BXS 1043 11 CD CAMJAZZ (PIAS)

9

Pianiste de Charles Mingus, Mal Waldron fonde en 1961 un éphémère mais mirifique quintette avec Eric Dolphy et Booker Little. Relocalisé en Europe, il enregistre en 1969 Free At Last, premier album jamais publié par ECM. Si sa collaboration avec Black Saint & Soul Note ne débute qu'en 1985, elle sera riche de quinze albums. Au premier coffret consacré aux quintettes succède un second contenant le reste de sa production sur les deux labels, soit onze albums inégaux mais riches de quelques incontournables. Les sommets se nomment Sempre Amore (10) consacré à Ellington, Communiqué (10), tous deux cosignés par le saxophoniste Steve Lacy, Update (9) un solo free, le trio Our Colline's a Treasure (8) auquel on ajoutera Six Monks Compositions (9), hommage d'Anthony Braxton au pianiste dont Mal était le plus proche par le style. Quatre disques le voient en compagnie des chanteuses Kim Parker, Sometimes I'm Blue (7), Judi Silvano, Riding a Zephyr en duo (7), Tiziana Ghiglioni, en trio puis quartette avec Up And Down (7) et I'll Be Around (7). Des deux albums avec le bassiste David Friesen, Dedication (7) et Remembering Mal (7), c'est le second, hommage publié après la mort du pianiste, qui s'impose comme le meilleur malgré un son désastreux.

PH.E.