"The Buffalo Spirit"

En quête d'émotions pour un troisième album solo, le Bruxellois Lylac s'est téléporté en famille sur les routes américaines. Il y a reniflé l'envers de la Cô...

En quête d'émotions pour un troisième album solo, le Bruxellois Lylac s'est téléporté en famille sur les routes américaines. Il y a reniflé l'envers de la Côte Ouest, celui qui laisse aussi en rade au bord du désert socio-économique. Il en a pondu des morceaux nourris de doute et de mélancolie US transposés à la vieille Belgique. D'où d'élégantes fissures stylisées ( Big Sur, The Buffalo Spirit, Whisper of My Heart) où le folk existentiel rencontre le violoncelle de Merryl Havard et d'autres instruments taillés pour le spleen. Avec une production au-delà de l'americana formaté ( Lo Lo Mai Springs) et l'annonce d'un prochain parcours musical, plus touffu, qui coïnciderait avec la jolie conclusion de cette première trilogie.