Écrits entre 1984 et 1986, parus en français dès 1987, les trois romans de James Ellroy mettant en scène le sergent Lloyd Hopkins du LAPD, dit Lloyd le dingue, flic aussi intelligent que borderline aux trousses des pires serial killers, ressorte...

Écrits entre 1984 et 1986, parus en français dès 1987, les trois romans de James Ellroy mettant en scène le sergent Lloyd Hopkins du LAPD, dit Lloyd le dingue, flic aussi intelligent que borderline aux trousses des pires serial killers, ressortent aujourd'hui au format poche chez Rivages/Noir. Un trio de volumes à avaler d'une traite, tant ce sont des chefs-d'oeuvre, avec un James Ellroy pas encore au sommet de son art, sommet qu'il atteindra juste après avec Le Dahlia noir. Il affine ici son style et ses thématiques récurrentes (Los Angeles, la déchéance, la rédemption, la corruption, les meurtres de femmes...), mais il n'est pas encore boursouflé par ses outrances, ses colères réactionnaires et ses ambitions parfois étouffantes, comme on a pu le lire dans sa trilogie Underwold USA ou son Second quatuor de LA actuellement en cours avec La tempête qui vient. L'envergure était ici plus modeste, mais le talent au moins aussi énorme. L'occasion, aussi, de relire les traductions de Freddy Michalski, aujourd'hui disparu, et qui aura fait beaucoup dans le succès d'Ellroy en français.