Jusqu'au 25 novembre prochain, les candidats d'ArtContest -un concours d'art contemporain ouvert aux artistes de maximum 35 ans résidant en Belgique- sont exposés au Bâtiment Vanderborght (rue de l'Écuyer 50, à Bruxelles). Parmi eux, des talents que l'on suit avec attention. Ai...

Jusqu'au 25 novembre prochain, les candidats d'ArtContest -un concours d'art contemporain ouvert aux artistes de maximum 35 ans résidant en Belgique- sont exposés au Bâtiment Vanderborght (rue de l'Écuyer 50, à Bruxelles). Parmi eux, des talents que l'on suit avec attention. Ainsi de Léa Belooussovitch ou de Florian Kiniques qui, dans des genres très différents, cultivent des univers de grande délicatesse. Il faut également pointer la présence de Lucien Roux, artiste originaire de Paris (1990). "Ce que fait Lucien Roux en peinture, avec des images tirées des médias de masse ou du cinéma, c'est non seulement reproduire et interpréter ces images à l'aide d'une technique qui traditionnellement implique le geste -et non uniquement le choix d'un opérateur- mais c'est rendre à ces images leur statut indéfini d'indice à décrypter. Alors qu'elles étaient à bout de souffle, il les remet en circulation avec un supplément d'âme", écrit à son propos, avec beaucoup de justesse, Septembre Tiberghien. Si le site de l'intéressé ne fait que laisser deviner la vitalité réinsufflée à ces représentations, il donne néanmoins envie d'en savoir plus. On pense en particulier à une magnétique série d'images sur Hillary Clinton dont il est possible de faire varier les formats. Idem pour celle sur la combattante kurde Antar Ramazan Asia, qui montre peu mais fascine beaucoup. WWW.LUCIENROUX.COMM.V.