"C'est la version capitaliste d'une vision communiste de l'entraînement athlétique. Prenez des jeunes joueurs prometteurs. Éloignez-les de leur famille et amis. Et concentrez-vous sur une seule chose: produire des champions." Dans une séquence télévisée d'antan, un journaliste résume à sa manière l'académie Nick Bollettieri. Fabrique floridienne de champions qui vit notamment Jim Courier, Pete Sampras, Monica Seles, Marcelo Rios, les soeurs Williams, Martina Hingis, Jennifer Capriati, Xavier Malisse et forcément Andre Agassi souffrir et suer sous ses ordres et sur se...