"Quand la nuit tombe"

Sans doute le nom de Louis-Jean Cormier ne dira pas grand-chose, sinon à ceux qui gardent une oreille attentive sur la scène alternative québecoise: l'...

Sans doute le nom de Louis-Jean Cormier ne dira pas grand-chose, sinon à ceux qui gardent une oreille attentive sur la scène alternative québecoise: l'homme a longtemps dirigé la destinée de Karkwa, l'une des formations les plus intéressantes issues de la Belle Province. Avec Quand la nuit tombe, Cormier sort son troisième album solo, le premier en cinq ans. Il range sa guitare folk pour y privilégier le piano et des productions souvent ambitieuses. Touchant de sincérité, le résultat est un disque de chansons libres et enlevées ( Ravin, Face au vent). Décomplexé, comme peuvent l'être les créations francophones nord-américaines -quitte à faire tiquer parfois l'oreille européenne (le slam de Les Poings ouverts)...