Le 1er septembre dernier, la Night Time Industries Association (NTIA) publiait un rapport commandité à l'In...

Le 1er septembre dernier, la Night Time Industries Association (NTIA) publiait un rapport commandité à l'Institute of Occupational Medicine (Institut de médecine du travail), qui a fait pas mal de bruit. Le document affirmait en effet qu'"il n'y avait aucune raison de ne pas permettre au secteur des night-clubs de rouvrir en mettant en place les mesures sanitaires adéquates" -traçage, paiements sans contact, etc. D'autant que la fermeture actuelle entraînait une multiplication d'événements clandestins et donc hors de contrôle...