"Grey Area"

Cela fait un moment maintenant que la Londonienne Simbi Ajikawo est dans le viseur des amateurs de rap éclairés. Mais sans jamais vraiment réussir à percer au-...

Cela fait un moment maintenant que la Londonienne Simbi Ajikawo est dans le viseur des amateurs de rap éclairés. Mais sans jamais vraiment réussir à percer au-delà du cercle des convaincus. On fait le pari que cette situation devrait radicalement changer à l'occasion de ce nouvel album, son troisième. Avec Grey Area, Little Simz propose en effet un disque dans lequel -fait assez rare pour être souligné- il n'y a pratiquement rien à jeter. Inspirée, combative, la rappeuse de 25 ans sort de sa réserve et monte au front - "I'm Jay-Z on a bad day/Shakespeare on my worst days" sur le titre d'ouverture Offence-, tout en mettant sur la table ses propres faiblesses ( Selfish) ou contradictions ( "People are dying/Who gives a fuck about making hits?"). De toute beauté.