"Bubbles"

Voilà un trio qui fait de bien jolies bulles dignes des meilleurs vins pétillants. Passé le premier morceau -une ballade un peu étirée évoquant plutôt un bon mousseux-, les titres qui suivent vont gagner de la bouteille dans les échanges collectifs comme les solos. La découverte principale de ce cru se nomme Anat Fort, une pianiste israélienne qui fait carrière aux États-Unis après s'être formée auprès de Paul Bley, dont l'influence (pour le meilleur) traverse le jeu de la jeune femme dans plus d'un titre. Le bassiste (Rene Hart) comme le batteur (Lieven Venken) étant en tout point à la hauteur de la pianiste, Bubbles se voit le plus souvent traversé par une musicalité subtile qui, de façon agréable, vous monte vite à la tête.

Hypnote Records HR009 (www.hypnoterecords.com).

7