Jusqu'au 15 octobre

Amoureux de la photographie humaniste façon Robert Doisneau, Willy Ronis ou Edouard Boubat? L'exposition que consacre le Centre Pompidou à ...

Amoureux de la photographie humaniste façon Robert Doisneau, Willy Ronis ou Edouard Boubat? L'exposition que consacre le Centre Pompidou à l'oeuvre tendre et empathique de Sabine Weiss (Suisse, 1924) est pour vous. Cette photographe de 94 ans est la dernière figure en vie de ce mouvement franco-français qui s'est cristallisé autour de l'agence de presse Rapho. Les villes, la rue, l'autre donne à voir un corpus de 80 images pour la plupart inédites (notamment un don récent de l'intéressée au Musée national d'art moderne). Le fil rouge? Des clichés au carrefour de deux univers, celui de la rêverie et de la pauvreté d'après-guerre.