Eddy de Pretto dans la catégorie musiques urbaines, Camélia Jordana en musiques du monde et Her en musiques électroniques... La presse française a encore bien ri en découvrant les nominations des 34es Victoires de la musique. Mais ce qui est moins marrant (si tant est qu'on attache un tant soit peu d'importance à ce genre de célébrations), c'est par exemple l'absence pure et simple, aussi désolante que consternante, d'un Flavien Berger. Des chances belges de victoire? Damso et son Lithopédion pour le disque rap. Angèle et son Brol pour l'album révélation. Puis aussi dans la catégorie "création audiovisuelle" ("clip" c'était trop facile?). Les cadres ont été rajeunis et les prestations live pendant la cérémonie se sont multipliées afin de donner un peu de rythme à cette soirée, mais semblera-t-elle pour autant moins longue et soporifique? Pas sûr. Et pas grave. Ça nous fait le même effet chaque année. L'an dernier, même le courant s'était barré pendant un moment...

Cérémonie présentée par Daphné Bürki.