La BD post-apocalyptique se porte bien en ces temps troublés et Les Sauroctones d'Erwann Surcouf se détache clairement du lot. L'auteur aime jouer avec les codes du ...

La BD post-apocalyptique se porte bien en ces temps troublés et Les Sauroctones d'Erwann Surcouf se détache clairement du lot. L'auteur aime jouer avec les codes du genre, les faisant résonner avec notre quotidien contemporain. Il imagine un monde sauvage où les survivants d'un cataclysme oublié se sont tant bien que mal réorganisés en communautés. On y suit trois gamins auto-proclamés "Sauroctones", mythiques chasseurs de créatures mutantes. Ils tentent de rejoindre un vaisseau spatial qui emmènera les chanceux loin de la Terre. Le dessin ligne claire atténue quelque peu la violence de l'histoire. Une foule de références au langage des réseaux sociaux, depuis longtemps disparus, achève de faire sourire le lecteur a priori plongé dedans jusqu'au cou.