La scène se déroule par une belle soirée de mai, dans le décor spectaculaire du château de La Napoule, près de Cannes. Nous sommes au milieu des années 80, et le tout Festival a quitté la Croisette l'espace d'une soirée, à l'invitation d'une société de production nouvellement créée, qui veut se lancer en beauté. Le champagne coule à flot, les buffets de fruits de mer sont pris d'assaut par une foule en tenue de soirée, au sein de laquelle évoluent des montreurs d'animaux (ours, guépard, bébé tigre...) et des gladiateurs simulant des combats! Un homme massif, aux cheveux poivre et sel, observe l'agitation avec un sourire songeur. Il s'appelle Menahem Golan, il est producteur, et quand on l'interroge sur ce qu'il pense de cette folle "party", il nous répond: "Je pense à tous les films que je pourrais faire avec le budget dépensé ici ce soir." Avant de partir d'un grand éclat de rire...
...