Oubliez tout ce que vous pensez connaître du modèle finlandais, et surtout ne vous fiez pas à la belle couverture esthétique des Frères Ukkometsola: dans ce nouvel ouvrage traduit du finnois et paru chez les Belges de L'Employé du Moi, ça pue le cochon et l...

Oubliez tout ce que vous pensez connaître du modèle finlandais, et surtout ne vous fiez pas à la belle couverture esthétique des Frères Ukkometsola: dans ce nouvel ouvrage traduit du finnois et paru chez les Belges de L'Employé du Moi, ça pue le cochon et la merde de cochon à toutes les pages qui tachent. Et pour cause: d'un trait et de couleurs radicalement indés, l'auteur tire le portrait de Arvo, Arvi et Aake Ukkometsola, fils de fermiers et rednecks locaux incapables d'atteindre les buts qu'ils se fixent -en l'occurrence, se lancer dans la production de lait de truie et la vente de sperme de porc. Une fratrie qui ne se contente pas d'être sale et méchante: l'aîné est foncièrement raciste en plus d'être un tyran, le cadet est un bon-à-rien obsédé sexuel et pervers polymorphe, et le deuxième est un artiste raté doublé d'un alcoolique profond. Bref, ça ne sent pas la joie et le progrès social dans cette chronique acide et agressive. Même le rire d'abord provoqué par les excès du trio se mue au fil des pages en malaise, face à l'indigence sociale, culturelle et intellectuelle de ce coin de Finlande. De la grande "ligne crade" tragi-comique, par l'un des meilleurs représentants de l'underground local.