On en a vu qu'un seul épisode, The One about TV, mais le projet est ambitieux: retracer en huit heures les nineties, dix années d'histoire politique, médiatique, artistique et sociale. Le grunge à Seattle, les ...

On en a vu qu'un seul épisode, The One about TV, mais le projet est ambitieux: retracer en huit heures les nineties, dix années d'histoire politique, médiatique, artistique et sociale. Le grunge à Seattle, les émeutes à Los Angeles et le cigare à la Maison-Blanche... Première étape donc, la télé, grand miroir pas si déformant que ça de notre (manque d') humanité, les années 90, c'est Homer Simpson qui remplace Bill Cosby en termes de figure paternelle. David Lynch, ce réalisateur "bizarre", qui se met à proposer une série tordue (Twin Peaks) sur une chaîne grand public. C'est aussi le sensationnalisme qui grimpe en flèche avec l'affaire OJ Simpson. L'irrévérence bas du front mais cinglante de Beavis and Butthead et de South Park. Puis des séries: NYPD Blue, Urgences, Oz, Les Sopranos... Larry Charles (un des scénaristes de Seinfeld), Tom Hanks, Henry Rollins et d'autres se succèdent pour recontextualiser un bout de notre enfance (ou pas). Rythmé et moins superficiel qu'il n'y paraît.