Au centre de cette exposition, un dispositif qui ne laisse pas indifférent: une sculpture-habitat de Thie...

Au centre de cette exposition, un dispositif qui ne laisse pas indifférent: une sculpture-habitat de Thierry De Cordier qui renvoie, selon les références du visiteur, à une étrange vanité ou à une ruche en forme de forge poétique. Tout autour sont déployés des artistes -Ricardo Brey, Jean-Marie Bytebier, Fabrice Samyn, Sarkis, Daniel Turner, José María Sicilia, Maurice Blaussyld...- gagnés à l'idée que la création plastique est, peut-être paradoxalement, davantage affaire d'invisible que de visible.