S'ils n'atteignent pas le niveau des machines de Boston Dynamics, les robots de Robosen épatent fréquemment la galerie au fil des CES de Las Vegas. La compagnie, qui compte déjà trois jouets autot...

S'ils n'atteignent pas le niveau des machines de Boston Dynamics, les robots de Robosen épatent fréquemment la galerie au fil des CES de Las Vegas. La compagnie, qui compte déjà trois jouets autotransformables à son actif, ajoute ce mois-ci à son catalogue un G1 Optimus Prime non moins spectaculaire. Haut de 45 centimétres (!), le célèbre protagoniste de Transformers gère seul sa cinématique de transformation à l'aide de 27 servomoteurs et 60 puces. Ce jouet originaire de Los Angeles peut en outre être télécommandé grâce à une appli ou des commandes vocales pour marcher ou rouler. Mieux, il prend diverses poses en bougeant les bras et les jambes par l'intermédiaire de routines à télécharger ou à créer via de la programmation graphique. Composé de 5000 pièces, le G1 Optimus Prime est vendu 664 euros, contre 400 euros pour les robots traditionnels de Robosen. De quoi assurer une marge confortable à Hasbro qui en possède la licence...