Focus Vif no. 41 | 10 octobre 2019

cover Focus Vif

Lire Focus Vif numérique

Vue web

L'édito: Mort à crédit

Les moments de sidération, au sens mystique du terme, ne sont pas monnaie courante dans la vie de tous les jours. A fortiori quand vous êtes coincé dans votre voiture au milieu d'un embouteillage un soir pluvieux de semaine. Et pourtant, ce jour-là, il a suffi d'un coup de fil en apparence anodin entre deux feux rouges sadiques pour basculer tête la première dans un précipice émotionnel aussi vertigineux qu'une chute libre dans un rêve.

L'ÉDITO

Quatre docus à voir au Festival des Libertés

La confusion et le chaos sont au centre des débats et des manifestations culturelles proposées par le Festival des Libertés. Dix jours pour tenter de retrouver un peu de ce sens qui nous a été enlevé.

L'ACTU

Mission impossible

Dans Le Jeune Ahmed, les frères Dardenne suivent un jeune musulman radicalisé dans sa confrontation avec le monde. Un film frontal et urgent.

HOME CINÉMA

Thomas Fersen, show lapin

Fidèle à son sens aigu de la dérision, Thomas Fersen propose C'est tout ce qu'il me reste, bestiaire de chansons où l'amour emprunte aussi des poses animales. Rencontre.

MUSIQUE

Pater dolorosa

Sous orchestrations sympho-synthétiques parfois emphatiques, ce double album tente aussi d'absoudre le chagrin du fils disparu. Aussi émouvant qu'éprouvant.

MUSIQUE

Joystick

Wilco revient en grande forme avec son meilleur album depuis A Ghost Is Born...

MUSIQUE

La tragédie intime de Douglas Sirk

Dans Un père sans enfant, Denis Rossano retrace, entre Berlin et Hollywood, la tragédie intime de Douglas Sirk, et la quête désespérée de son fils.

LIVRES

Paranoïa mon amour

Dans un premier roman à tiroirs étourdissant, Martin Mongin se joue du désir de sauveur qui hante l'inconscient politique des démocraties fatiguées.

LIVRES

La fin d'un monde

Ludovic Debeurme clôt avec fracas sa trilogie d'anticipation freak. Un conte aux frontières de la collapsologie où le politique prend le pas sur l'intime.

BANDE DESSINÉE

Lettres manquantes

le Centre Pompidou expose un géant de la peinture du XXe siècle: Francis Bacon. si la littérature sert ici de prétexte, les oeuvres présentées mettent à genoux.

EXPOS

Jusqu'ici tout va bien

Imaginant des trapézistes fous progressant sur des murs d'escalade, Heave Ho trompe la mort et l'ennui à plusieurs, face à l'écran. hilarant.

PIXELS