Leurs titres annoncent d'emblée la couleur: Fatal Attraction, Sea of Love, Basic Instinct, Sliver, Body of Evidence... Ces films qui ont le sexe et le suspense pour clés de voûte sont des thrillers érotiques, un genre aujourd'hui plutôt méprisé car exploité jusqu'à la caricature (Wild Things) au tournant des années 20...

Leurs titres annoncent d'emblée la couleur: Fatal Attraction, Sea of Love, Basic Instinct, Sliver, Body of Evidence... Ces films qui ont le sexe et le suspense pour clés de voûte sont des thrillers érotiques, un genre aujourd'hui plutôt méprisé car exploité jusqu'à la caricature (Wild Things) au tournant des années 2000. Pourtant, dans les années 90, il a répandu sur l'industrie du cinéma un parfum de stupre et défini un cadre esthétique répété à l'envi. Il a révélé des stars à l'aura sulfureuse (Sharon Stone, Linda Fiorentino) contraignant d'autres au suivisme (Madonna, Demi Moore...). Co-auteure du livre Paul Verhoeven, Total Spectacle (Playlist Society), Linda Belhadj dresse, dans ce livre riche en photos et anecdotes croustillantes comme en décryptages originaux et étayés, la généalogie du thriller érotique (le néo-noir, le thriller hitchcockien, le mélodrame) et en restitue l'importance dans la culture populaire des années 90. Surtout, elle donne une perspective saisissante des mécanismes de l'industrie hollywoodienne, des rapports de force entre producteurs, scénaristes et réalisateurs, de son storytelling promotionnel et de la construction de ses stars. La misogynie qui perle de ces films distillant plans cul et images de femmes en gorgones surpuissantes et manipulatrices, dessine en filigrane le sursaut désespéré d'une masculinité éreintée, au croisement des ères Reagan-Bush et Clinton, par des années 80 économiquement priapiques et égotiques. Une analyse pleine de sang froid, un essai brûlant.