Dans Le Piano oriental, l'autrice libanaise Zeina Abirached racontait, en 2016, l'histoire de son grand-père, qui longtemps rêva de mettre au point un piano capable de faire le lien entre les cultures d'Orient et d'Occident. Un piano dont elle a depuis redécouvert un prototype, sur lequel son ami Stéphane Tsapis a composé des partitions originales, et avec lequel ils partirent tous deux en spectacle. Cette réédition avec CD tenait de l'évidence.

De Zeina Abirached, éditions Casterman, 232 pages. Prix: 39 euros.