La planète est-elle assez vaste pour subvenir à l'appétit vorace de Jeff Bezos, cet homme qui pèse plus de cent milliards de dollars? Vendre tout, tout de suite, partout, tel est le credo de l'homme qui, à l'abri des rega...

La planète est-elle assez vaste pour subvenir à l'appétit vorace de Jeff Bezos, cet homme qui pèse plus de cent milliards de dollars? Vendre tout, tout de suite, partout, tel est le credo de l'homme qui, à l'abri des regards et sans l'ombre d'une perspective humaine, a assujetti la consommation à son incontournable machine à clics. Son emprise sur le monde, basée sur une mécanique de main-d'oeuvre impitoyable et la domestication du marché de Wall Street est-elle réellement incontournable? La captivante enquête de Pinon et Lafarge remonte à la genèse, bifurque par la fulgurante ascendance et débouche sur l'omnipotence, cette tentaculaire mainmise de la multinationale sur ce qui ressemble à une arène privée (bâtie sur les cendres de la concurrence, cela va sans dire). Qu'en est-il de nos données (un tiers du cloud mondial est hébergé par Amazon)? Quelles sont, à moyen terme, les conséquences sociales et économiques? Le politique va-t-il se risquer à juguler le rouleau compresseur en marche et son écrasante conception du monde? Préoccupant...