Comment ne pas vibrer aux accents profonds et poignants de la musique signée Georges Delerue? Comment ne pas admirer, même après plusieurs visions, l'adaptation très personnelle, par Jean-Luc G...